Texte 137 - Propos d' "à distance d'une expo" : agoniques fragments sur la conservation/restauration d'oeuvres

Publié le par Claire Antoine

Merci à celui qui accompagnait Jacques Griesemer( et dont je ne connais pas le nom) grâce à la conversation duquel j'ai pu écrire ce texte !

Merci à celui qui accompagnait Jacques Griesemer( et dont je ne connais pas le nom) grâce à la conversation duquel j'ai pu écrire ce texte !

Prendre le passé avec soi comme force positive pour aujourd'hui
Idée de "processus" de formation 
Résine,
réversibilité,
qui laisse l'original - l'oeuvre achevée - intact
quel que soit le support, finition de surface au vernis qui sépare sans dissimuler, 
 qui sépare sans dissimuler, 
- comme on peut séparer par des cloisons de papier trans - lucidesparentes - des pièces d'habitation, au Japon - 
de l'oeuvre terminée préparée pour être offerte aux regards
Partir du marouflage comme l'art d'étaler des bulles d'air en les dégonflant 
et en parlant en arriver au "Remords" et
au "Repentir" qui parle de correction, de reprise, sans cesse -comme Rembrandt- du trait en cours
- qui multiplia les repentirs - 
"Restaurer : se refuser à inventer" et à enlever, et aussi à essuyer, et encore à supprimer, surtout à éradiquer : se refuser de faire tout ça.
Des traces, compléter les lacunes
cohérence dans la couche de la chaux 
Un barreau de l'échelle du temps qui hiérarchise et permet la datation.
Et l'état de la pensée de l'artiste et du monde
Echelle pour hiérarchiser
le temps par rapport à l'aujourd'hui du geste 
le temps par rapport à l'aujourd'hui du geste 
et  la mission donnée à la matière de traverser les siècles 
Monuments historiques
Façade des Eglises
Archéologie Au XXI ème siècle numérique
Projection publique, un jour. Restitution d'une totalité en trois dimensions.
"Toutes les époques... 
L'unité de style n’étant pas un but à atteindre."
Re staurer (sto, stas, stare, steti, staturus; se tenir debout; rester en place; immobile; exister encore; tenir bon ).
Re donner aujourd'hui, la stabilité de chacun des moments du passé. En visualiser ensemble les étapes.
En faire un événement inouï et 
in/non/jamais vu, jamais, jamais, que là, dans le temps unique - qui les contient tous présentement -
et virtuel de la projection où chaque élément trouve une place où il apparaît dans sa singulière temporalité.
Une collision, c'est d'où peut naître dans une ferveur sereine la préhension anticipée de l'éterni
 
         Charte de Venise : S'intégrer en se distinguant
                   Témoin du passé  : perennité
 
Engendrer sa propre destruction : la question est-elle pertinente ?
                                                                 Jusqu'où intervenir ?
                                                                                                               C A-L                                    

Publié dans Texte

Commenter cet article