Atelier poésie CCQ les mardis 3 et 10 novembre 2015

Publié le par Claire Antoine

Novembre

Novembre

                                                             Le 3 novembre 
        Vers la rencontre poétique du dimanche 13 décembre prochain
                     sur le thème général de l'hiver et de Noël
        et donc avec tous leurs champs lexicaux et sémantiques associés
                          1)  Diction/interprétation/répartition des voix              
  Marie NOËL relecture de la saynète en vers, "NOËL ET MORALE AUX MAISONS SUR LA PRUDENCE " et du Chant de Noël, tous deux extraits du recueil : "Les Chansons et les Heures".
                       2)   En lien avec l'exposition "Quintessence"
                                       de Jacques Griesemer
              * Exploration rapide du vocabulaire des arts plastiques
Exercice pour mardi 10 : choisir dans la liste qui comporte 20 pages,  10 à 20 mots - agréables à l'oreille, mystérieux, précieux - et les utiliser dans un texte éventuellement poétique.
 
                     * Expérimenter la relation "picturo-poétique"
           Ecrire dans les marges et les silences de la peinture      
                    Le mardi 10 RV dans la salle de l'exposition,
           pour un dialogue avec un des tableaux de Jacques Griesemer 
 
En fait de nombreuses réflexions/questions générales de "méthode", ont été soulevées.
                                                  Notamment celle-ci 
Il semblerait que devant certains tableaux, on ne soit pas capable ( quand on est un visiteur qui ne connaît rien du vocabulaire et des problématiques des arts plastiques),  de dire autre chose que  "C'est beau ! "
La beauté la perfection, en quelque sorte "pétrifient", "gèlent" le discursif - venu peut-être de l'interrogation et du manque - dans la  parole du regardant. Il lui reste l'extase et la contemplation qui ne peuvent s'exprimer que par un poème de louange, un hymne, "à côté", dans l'ordre de l'esthétique.  
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article