Centre Culturel de Metz queuleu - mardi 29 septembre - Reprise des "mardis-poésie" de l'atelier-poésie

Publié le par Claire Antoine

Centre Culturel de Metz queuleu - mardi 29 septembre  - Reprise des "mardis-poésie" de  l'atelier-poésie
Atelier - poésie du 29 septembre
Lire- écrire- dire- réfléchir
 
I
Rentrée avec Marie NÖEL
Marie Rouget, devenue Marie Noël, dite « La fauvette d'Auxerre » est une poéte française, née le 16 février 1883 à Auxerre, décédée le 23 décembre 1967 à Auxerre où elle est inhumée.
 
Petite réflexion ludique préalable pour lancer les choses 
D'Orphée à Sapho 
L'un serait-il l'horizon des hommes et l'autre celui des femmes ?
  Les poètes femmes et la/les muse(s)
 
S'il est courant de dire que les poètes hommes trouvent, dans le lyrisme, de quoi exprimer leur anima, au sens large, quelque chose comme "leur féminité" , devenant ainsi des êtres "complets",  de retour à  l'androgynie "primordiale"...
 ( cf Aristophane dans le Banquet ou de l'amour, Συμπόσιον de Platon et le mythe de l'androgyne, mâle et femelle réunis en une créature qui ayant provoqué un jour la terrible colère du père des dieux et de la lumière, du dieu des dieux himself, fut coupé en deux ... et chaque moitié, l'une féminine, l'autre masculine,  depuis lors recherchant désespérément son autre pour s'unir dans le même...)...
... Alors, qu'en est-il des poètes femmes ?
Expriment-elles  leur animus, leur "masculinité"?
ou elles aussi leur "féminité": se dédoublent-elles 
 "La muse" peut-elle être "un homme" ?  
et quel homme, si c'est le cas ?
 
La prière du poète
Mon Dieu qui donnes l’eau tous les jours à la source,
Et la source coule, et la source fuit ;
Des espaces au vent pour qu’il prenne sa course,
Et le vent galope à travers la nuit ;

Donne de quoi rêver à moi dont l’esprit erre
Du songe de l’aube au songe du soir
Et qui sans fin écoute en moi parler la terre
Avec le ciel rose, avec le ciel noir.

Donne de quoi chanter à moi pauvre poète (...)
 
..........
 

Commenter cet article