Utopie ou contre-utopie (dystopie)

Publié le par Claire Antoine

Une dystopie, également appelée contre-utopie, est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur. C'est une utopie qui vire au cauchemar

Une dystopie de  dys ( δυσ) préfixe péjoratif = mauvais, erroné, difficile, et topos (τοπος) = lieu lieu mauvais ou néfaste 

C'est l'opposé d'utopie οὐ/εὖ-τοπος = inexistant/heureux- lieu qui est une représentation d'une réalité idéale et sans défaut.

 

Dans la dystopie l'histoire est racontée du point de vue de ceux qui subissent les effets de la vie quotidienne et qui souffrent dans un monde officiellement "parfait". Un héros va se révolter après une prise de conscience du joug qui pèse sur les habitants

 

Les classiques du genre dystopique :

Romans

 Nous autres (1920) de Ievgueni Zamiatine,

 Le Meilleur des mondes (1932) d'Aldous Huxley,

La Kallocaïne (1940) de Karin Boye,

 1984 (1949) de George Orwell,

 Limbo (1952) de Bernard Wolfe,

 Fahrenheit 451 (1953) de Ray Bradbury

La Grève (Atlas Shrugged, 1957) deAyn Rand,

 La Planète des singes (1963) de Pierre Boulle

Un bonheur insoutenable (1970) de Ira Levin

La Servante écarlate (1985) de Margaret Atwood.

Films

 Metropolis (1927) de Fritz Lang, 

Alphaville (1965) de Jean-Luc Godard 

Bienvenue à Gattaca (1997) d'Andrew Niccol.

Publié dans Notes de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article