Le mot-objet de Jean-Paul Sartre - Citation longue, in "Qu'est-ce que la littérature ?"

Publié le par Claire Antoine

Citation longue de Jean-Paul Sartre, in Qu'est-ce que la littérature ?
 
 
 "Les poètes sont des hommes qui refusent d'utiliser le langage.
 
Or, comme c'est dans et par le langage conçu comme une certaine espèce d'instrument que s'opère la recherche de la vérité, il ne faut pas s'imaginer qu'ils visent à discerner le vrai ni à l'exposer.
 
Ils ne songent pas non plus à nommer le monde et, par le fait, ils ne nomment rien du tout,
 
car la nomination implique un perpétuel sacrifice du nom à l'objet nommé ou pour parler comme Hegel, le nom s'y révèle l'inessentiel, en face de la chose qui est essentielle.
 
Quand je dis ton nom 
Toi seul existe
tu es là
Je te nomme
 
 
Par la grâce de ton nom
Evaporé
Tu apparais
Je te parle
te vois dire et faire
me répondre
te fâcher
sourire
partir 
 
 
           Ils ne parlent pas ; ils ne se taisent pas non plus, c'est autre chose. […]
 
En fait, le poète s'est retiré d'un seul coup du langage-instrument ; il a choisi une fois pour toutes l'attitude poétique qui considère les mots comme des choses et non comme des signes.
                                                      
Car l'ambiguïté du signe implique qu'on puisse à son gré le traverser comme une vitre et poursuivre à travers lui la chose signifiée ou tourner son regard vers sa réalité et le considérer comme objet.
L'homme qui parle est au-delà des mots, près de l'objet ; le poète est en deçà. Pour le premier, ils sont domestiques ; pour le second, ils restent à l'état sauvage.
 
Pour celui-là, ce sont des conventions utiles, des outils qui s'usent peu à peu et qu'on jette quand ils ne peuvent plus servir ; pour le second, ce sont des choses naturelles qui croissent naturellement sur la terre comme l'herbe et les arbres. […]
 
 Le parleur est en situation dans le langage, investi par les mots ; ce sont les prolongements de ses sens, ses pinces, ses antennes, ses lunettes […].
 
                   Le poète est hors du langage, il voit les mots à l'envers."
 
 
Jean-Paul SartreQu'est-ce que la littérature ?, Gallimard, 1948, Folio Essais, p. 17-19.

Publié dans citations. Notes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article