La longue histoire des listes ...de celle des livres "interdits" à des listes de noms d'écrivains "proscrits" ...Qui a dit que c'était anodin d'être un écrivain ??? Dur dur...

Publié le par Claire Antoine

La longue histoire des listes ...de celle des livres "interdits" à des listes de noms d'écrivains "proscrits" ...Qui a dit que c'était anodin d'être un écrivain ??? Dur dur...

       Ernest Picard, avocat et homme politique français du XIXe a dit fort justement

" Un pur trouve toujours un plus pur qui l'épure"

"l'Index" (Librorum Prohibitorum)  c'est-à-dire la liste des livres interdits, par l'Eglise catholique, qui cessa d'être une liste officielle le 14 juin 1966, après la réforme engagée par le Concile Vatican II. Epuration "littéraire" et philosophique" au nom d'une morale émanant d'une révélation 
Voici quelques unes des oeuvres d'écrivains, savants ou journalistes célèbres, figurant à l'Index 

 Textes sur l'apparition  de la Très Sainte Vierge de La Salette. 9 mai 1923. Tous les romans d’amour de Balzac Le deuxième sexe, et Les Mandarins de Beauvoir. Essai sur les données immédiates de la conscience. Matière et mémoire: essai sur la relation du corps et de l’esprit. L’Évolution créatrice de  Bergson. Sainte Thérèse, de Cazal Cours de philosophie positive de Comte. Cours d’étude pour l’instruction du prince de Parme, de Condillac.  Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain (posthume) de Condorcet. Les oeuvres philosophiques, condamnées tant qu’elles ne sont pas corrigées  de Descartes . Jacques le fataliste et son maître de Diderot. Notre-Dame de Paris et Les Misérables de Hugo. Le Livre de Job traduit de l’hébreu. Averroes et l’averroïsme, essai historique; Études d’histoire religieuse; Histoire générale et système comparé des langues sémitiques; De l’Origine du langage. Le Cantique des Cantiques. Vie de Jésus. Les Apôtres.  Saint Paul; Questions contemporaines. Les Évangiles et la seconde génération chrétienne. L’Antéchrist: l’Église chrétienne.  MarcAurèle et la fin du monde antique. L’Ecclésiaste traduit de l’hébreu.Nouvelles études d’histoire religieuse etc. de RenanÉmile, ou de l’éducation. Du contrat social, ou principes du droit politique; . Lettres écrites de la montagne, La nouvelle Héloïse, de Rousseau. Port Royal, de Sainte Beuve. Tous les romans de Sand.  Toutes les oeuvres de Sartre. Tous les romans d'amour de Stendhal, de Sue. Les principes philosophiques de Swedenborg. Les œuvres de Teilhard de Chardin. Les Lettres/dictionnaire et mélanges philosophiques et historiques : Essais sur l'histoire universelle depuis Charlemagne jusqu’à Charles V; Précis de l’Ecclésiaste et du Cantique. La Pucelle d’Orléans. La Voix du sage et du peuple. L’Évangile et la raison, le Catéchisme de l’honnête homme, Traité sur la tolérance etc Les droits des hommes. La raison par l’alphabet; l’A, B, C etc. Romans et contes  de  Voltaire. Toutes les oeuvres de Zola ...

 

                                                             ***

 ·                                               La liste des "justiciers"  

Le 9 septembre 1944, dans Les Lettres Françaises, en première page du premier numéro public, un  « Manifeste des écrivains français » qui réclamait « le juste châtiment des imposteurs et des traîtres », était signé de 65 noms d'écrivains, journalistes et éditeurs, qui n'avaient pas tous figuré sur les « listes Otto », qui n'avaient pas tous résisté, ni été emprisonnés, ou même, qui n'avaient pas tous été « occupés ». Certains d'entre eux, et non des moindres, avaient, comme les « imposteurs » dont ils réclamaient le châtiment, publié ou fait jouer leurs pièces « dans les ténèbres de l'Occupation », mais ils allaient en désigner d'autres qui, à leurs yeux, s'étaient méconduits, et qu'il convenait de punir ou faire punir. Voici les noms des justiciers littéraires, purs et durs ...

:

Ceux-ci se refusent donc à collaborer désormais aux organes

de presse qui publieraient des textes signés des écrivains, journalistes, artistes

et éditeurs « indésirables » dont la liste, qui comporte 96 noms, est la suivante :

Celle des "proscrits" pour 10 ans, sont :
Jean Ajalbert, Michel Alerme, Paul Allard. (René Barjavel*), (Pierre Béarn*), Marcel Belin, René Benjamin, Jacques Benoist-Méchin, Pierre Benoit, Henri Béraud, Georges Blond, Emile Bocquillon, (Henry Bordeaux*), Abel Bonnard, Jacques Boulenger, Robert Brasillach. André Castelot, L.-F. Céline, Paul Chack, Félicien Challaye, Georges Champeaux, Jacques Chardonne, Alphonse de Châteaubriant, André Chaumet, Georges Claude, Lucien Combelle, Henri Coston, Guy Crouzet. Francis Delaisi, André Demaison, Paul Demasy, Pierre Dominique, Pierre Drieu la Rochelle, Jacques Dyssord.Léon Emery, Marcel Espiau. Alfred Fabre-Luce, Bernard Fay, Fayolle-Lefort, (Paul Fort*), André Fraigneau, Robert Francis. Jean Giono, (René Gontier*), Bernard Grasset, Sacha Guitry. Abel Hermant, Jean de la Hire. J. Jacoby, Marcel Jouhandeau. Georges de La Fouchardière, René Lasne, Jean Lasserre, Alain Laubreaux, (Jean de La Varende*), (J.-H. Lefebvre*), Jacques de Lesdain, (Jean Lousteau*), (Jean Luchaire*). Xavier de Magallon,( Jean Mariat*), Jean Marquès-Rivière, colonel Massol, Camille Mauclair, Charles Maurras, Georges Montandon, Henry de Montherlant, (Paul Morand*), Morgin de Kéan,( Fernand Monsacré*),( Anne Montjoux*), Pierre Mouton. (René de Narbonne*). Pierre Pascal, Georges Pelorson, Armand Petitjean, (Edmond Pilon*), Henri Poulain, Armand de Puységur. Lucien Rebatet, Raymond Recouly, Jean-Michel Renaitour, (J. Renaldi*), Jules Rivet, J.-M. Rochard. André Thérive, Louis Thomas, Jean Thomasson. Henri Valentino, Vanderpyl, (Charles Vilain*), Maurice Vlaminck. Jean Xydias.

(* Les noms en gras ont fini par être retirés de la liste)

Publié dans Notes de lecture

Commenter cet article