Metz - Son Académie et la parité. Lien avec un article très intéressant de Christian Jouffroy

Publié le par Claire Antoine

       Mon but initial étant essentiellement de remplir le dossier "Amable Tastu"
                                      cet article arrive par sérendipité.
  
Extrait de l'article (à lire grâce au lien en infra "Les dames de l’Académie des sciences, arts et lettres de Metz"  par Christian JOUFFROY, le Président de l'Académie Nationale de Metz
 
                                                  Des chiffres, des noms
et les activités/critères légitimant l'accueil de ces femmes au sein de l'institution 
 
                            Depuis Amable TASTU, jusqu'à Catherine BONICHOT
 
Depuis sa fondation en 1760,
trente-cinq femmes ont été reçues à l’Académie de Metz.
Les trois premières le furent au xixe siècle, toutes pour leur talent de poétesses :
après Amable TASTU, la première à être accueillie en 1825,
il fallut attendre soixante-dix longues années pour que la seconde, Victorine MORCEL, soit élue en 1895,
suivie dès 1899 par Jeanne Marie GAZALA-BEY. (...)
A partir du xxe siècle, (...) la catégorie socio professionnelle des cooptées change.  
"Les femmes de lettres cèderont progressivement leur influence au profit des enseignantes, historiennes ou spécialistes du monde des arts et du patrimoine culturel.
Quelques scientifiques vont les rejoindre, ainsi qu’une politicienne." 
 
Seize femmes (...). 
Jeanne LEJEAUX 1927, historienne de l’art
Madeleine CHOTIN 1945, bibliothécaire
Sylvie de SELANCY 1960 maire de Manom
Pauline de PANGE 1960 romancière
Anne BLANCHOT-PHILIPPI 1972 poète
Marguerite PUHL-DEMANGE 1975 journaliste
Andrée TETRY 1977 biologiste
Denise CAGNIANT 1979 chimiste
Germaine ROSE 1980 enseignante
Nadia DEVINOY 1983 architecte
Anne STAMM 1986 ethnologue
Marie-France JACOBS 1986 conservateur
Jeanne Marie DEMAROLLE 1987 enseignante
Marie-Rose KIEFFER 1987 poète
Monique SARY 1994 conservateur
Marie-Antoinette KUHN 1995 historienne de l’art
XXIe siècle
Laurette MICHAUX 2000 enseignante
Ursula SCHATTNER-RIESER 2001 enseignante
Jeanne-Marie BAUDE 2002 enseignante poète
Christiane PIGNON-FELLER 2003 historienne de l’art
Line SKORKA 2003 conservateur du patrimoine
Ilona HANS-COLAS 2004 historienne de l’art
Françoise DUCHASTELLE 2004 enseignante
Désirée MAYER 2005 enseignante
Mireille CHAZAN 2007 enseignante
Armelle CHOMARD-LEXA 2007 toxicologue
Marie-Anne VANNIER 2007 enseignante
Laurence POTVIN-SOLIS 2007 enseignante
Rosette CHONÉ 2007 artiste historienne
Monique HECKER 2010 journaliste
Germaine GOETZINGER 2010 enseignante
Christiane MASSEL 2011 plasticienne coloriste
Catherine BONICHOT 2012 notaire 
 
                             La conclusion de Christian Jouffroy
(...)Le xxie siècle sera le siècle de la femme, avec une recherche de parité dans tous les domaines de la société civile.
C’est pourquoi, en douze ans, seize femmes ont été élues dans notre Compagnie, soit autant qu’au cours du siècle précédent.
                 La liste s’arrête au numéro trente-cinq, de manière très provisoire.
Ces femmes érudites, ces personnalités, aussi diverses dans leurs caractères que leurs formations ou leur compétences, diffèrent-elles des hommes ?
Je ne le crois pas. Le sexisme est un vilain défaut.
La discrimination positive ne vaut guère mieux.
L’Académie sera-t-elle un jour le temple de l’égalité ?
Nous l’espérons mais, vous l’aurez compris, il reste encore du chemin à parcourir !  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article