Atelier d'écriture poétique du 10 février 2015 Queuleu

Publié le par Claire (C.A.-L.)

Atelier d'écriture poétique du 10 février 2015 Queuleu

Après avoir "exercé" le collage textuel, bâti sur 9 propositions, proposé par Benjamin,

                en le transposant, par métaphore, en texte à dire et à bouger, selon la même technique du copié/collé/rassemblé sur(dans) un même espace circonscrit.

                                        On aborde la poétique de Vincent  WAHL.

"Je suis Vincent

enfant on m'appelait Vingt sous

deux fois dissous (...)"

                                       autour d' Oeil Ventriloque,  paru chez Rhubarbe.

     La relation entre ce que je vois et ce que je dis/ce qui se dit en partant du ventre/ ce que l'oeil qui peut être celui qui était dans la tombe et qui regardait Caen, qui a la science du langage de ce qui se joue de malaxé, de ruminé dans l'intimité du ventre/caverne où se perçoit l'écho d'un à-dire d'hier. Antre jointure broyeur entre ce qui entre et ce    qui  assimilé et brouillé, transformé sera sous peine de mort, rejeté, expulsé. 

    La première approche se fera BOULIMIQUE-ABSTRAITE 

   avant transformation, avant "traitement" concret et personnel                   

                                                        à partir

*d'une part de textes "théoriques" de Vincent Wahl ainsi que de plusieurs textes critiques,  d'Alain Helissen, Alain Jean-André, Patrice Maletaverne, qui entre autres donnent à entendre l'incroyable "rayon d'action" de l'univers du thème de la nourriture : du passé à aujourd'hui et du collectif au personnel. 

                     Ce qui me semble intéressant, pour répondre à la question du :

                            "Mais qu'est-ce qui se cache donc derrière  tout ça ?"  

                                   Derrière toutes ces abstractions langagières  

( que, pour ma part,  j'adore, ce qui signifie que je ne m'en lasse pas et que ...ça se mange sans fin, sans faim, que ça passe tout seul...)   

**et, d'autre part de listes de vocabulaire de la nourriture; listes d'expressions utilisant ce vocabulaire et d'un livre de recettes. Du "concret" en quelque sorte. 

 

                                         Pour le 24 

Chacun se fera son propre usage des apports caloriques du jour. 

afin de confectionner un plat de lasagnes

                               

                    5 couches de pâte-propositions pour les 5 étapes d'un récit

    et en guise de farce, de viande hachée, des expansions  libres de chacune des étapes

              ou sur le même principe les 5 couches de propositions peuvent devenir 5/6 étapes d'un repas "idéal",  de l'apéritif au pousse-café avec des expansions entre les plats.

                                   

Commenter cet article