Mercredi 30 septembre "la journée mondiale de la traduction"

Publié le par Claire (C.A.-L.)

                                  Toute traduction exige une interprétation

La difficulté de l'acte de traduction peut d'une certaine façon se comprendre grâce à cette idée des exégètes concernant les quatre sens des Écritures saintes.

Par là il faut entendre, mutatis mutandis les quatre types ou niveaux de lecture  que le judaïsmele christianisme et l'Islam proposent des Ecritures sacrées.

Ces quatre sens sont PeshatRemezDrashSod dans la tradition judaïque ; les sens , littéral* ou historique, allégorique*, tropologique*, et anagogique* de la tradition chrétienne; les 4 sens du Coran : l’expression, l’allusion, les sens subtils (latâ’if),et les réalités spirituelles (haqâ’iq).

*Littéral : issu de la compréhension linguistique de l'énoncé : ce que l'auteur veut signifier et qui demande un recours à l'exégèse, qui analyse le contexte d'énonciation ( qui ? A qui ? Où ? Pourquoi ?...); le passage dans le contexte d'un paragraphe, de la page, du chapitre etc; ainsi que d'éventuelles ressemblances de ce passage avec d'autres semblables dans le même livre ou dans d'autres...

*Allégorique du grec, ἄλλος (allos, autre)  ἀγορεύω (agoreuō, "Je parle"). Quand je dis une chose, j'en dis aussi une autre. Interpréter un passage en tenant compte d'un autre, mettre en perspective  un élément du texte  à la lumière d'un autre qui le précède, infléchissant son sens et lui donnant une autre portée. 

exple Le lépreux = un malade atteint de la lèpre, le symbole de l'exclusion sociale, jusqu'à celui du genre humain affaibli par le péché (originel)

*Tropologique : "moral" par rapport à une vision de la société qui avancerait vers un terme, dans son chemin à parcourir vers le monde idéal auquel elle est censée aboutir ( par ex dans une société laïque, la démocratie et l'individualisme). Cela concerne le présent. Le vocabulaire choisi doit valoriser, pour la faire exister, cette "montée" vers...et déprécier le reste.

*Anagogique : interprétation globale pour l'avenir; donne une idée des réalités dernières qui deviendront visibles quand "l'idéal" sera atteint.

Que nous apprend sur le sens littéral la pratique interprétative du Prince destraducteurs ? Quels étaient donc les principes que Jérôme appliquait dans sa traduction ?Jusqu’où pouvaient s’étendre, pour le solitaire de Bethléem, les frontières du traduisible
4
?Les pages qui suivent explorent les stratégies interprétatives du sens littéraldéployées par la Vulgate. Les questions relatives au code du texte sacré (‘langue

Publié dans relais

Commenter cet article