Le troisième "Salon du Livre en hiver" APAC est terminé (additif)

Publié le par Claire (C.A.-L.)

Deux photos- un peu floues ! - prises d'un peu loin au portable vers 10/11h qui montrent que dès le début de la journée les lecteurs étaient là !Deux photos- un peu floues ! - prises d'un peu loin au portable vers 10/11h qui montrent que dès le début de la journée les lecteurs étaient là !

Deux photos- un peu floues ! - prises d'un peu loin au portable vers 10/11h qui montrent que dès le début de la journée les lecteurs étaient là !

Le Salon du livre en hiver, APAC, parrainé par Jean-Paul Didierlaurent a une nouvelle fois, 

dans la grande salle "aux lustres éclatants" de l'hôtel de ville, mise généreusement à la disposition de l'association, par la ville de Metz, dimanche, 

fait la preuve de son importance dans le paysage culturel lorrain.

Il s'agit d'une proposition qui n'a peut-être pas les attributs, le soutien  effectif et la visibilité du Salon "officiel" du mois d'avril,  mais qui n'en tient pas moins la route et qui fait figure de "manifestation" de la diversité des propositions "culturelles". 

C'est toujours une grande joie que de  rencontrer tous ces auteurs - ils étaient 54 - venus de Paris, de Nancy, et de tous les coins de la Lorraine, Annie Mullenbach-Nigay,  Nicole Métivier, Nicole Laporte, Isabelle Chalumeau, Jacques Engelmann,  Colette Neyertz, Maïté Petit, Bernard Appel, Isabelle Francoville, Daniel Noël et tous les autres,  rassemblés, dans la bonne humeur,  

grâce à la persévérance et au travail - car une journée comme celle-là se prépare tout au long de l'année - de Geneviève Kormann, d'Evelyne Méducin et de leur équipe. 

Tous bénévoles, conscients et heureux de servir la cause des auteurs, - auto édités, ou édités par ceux que certains  appellent des "petits éditeurs"- auteurs artistes qui par l'écriture, transformée en objets-livres,  souvent originaux, mettent leur pensée, leur vision du monde et leur talent à la disposition de nombreux lecteurs à la recherche de  textes  capables de les émouvoir, de les faire réfléchir et peut-être bien de leur donner la force et l'envie de prendre eux aussi la plume et de se lancer dans l'aventure de l'écriture. 

Belle journée avec de belles rencontres qui se poursuivront comme l'a dit J-P Didierlaurent "dans l'intimité des lectures". C.A.

                                                             

Publié dans Salon du livre APAC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article