Feuillets à suivre N°4-25 mai 1940 De Lina à Lucie

Publié le par Claire (C.A.-L.)

Feuillets à suivre N°4-25 mai 1940 De Lina à Lucie

Lina Gross et Denise Vonderheyden* Château de Ferron,

à Lucie Lhote, ma grand-mère, Mattaincourt, le 25 mai 1940

Ma chère Lucie

quand nous avons reçu ta carte, 2000 réfugiés belges étaient passés en gare de Tonneins et 900 avaient été accueillis dans ce grand bourg situé à 1 km de Ferron. denise s'attendait à en loger; son régisseur auquel nous avions parlé de ta demande, espérant qu'il pourrait te trouver quelque chose, nous répondit qu'il y avait absolument rien à espérer.

Or hier matin, contre-ordre : ces 900 réfugiés de Tonneins ont été installés dans la région de Toulouse.

Denise n'a personne chez elle et je viens sans aucun retard ( t'ayant de suite adressé hier matin la deuxième dépêche) te dire de sa part qu'elle sera toute heureuse de te voir arriver à Ferron où elle aura la possibilité de t'installer chez toi avec les chers enfants, te donnant une cuisine et les chambres nécessaires. seulement voilà, il nous faudrait une réponse ferme. Tu parais incertaine ? Il faudrait que nous sachions si tu viens et à quel moment, car Denise peut chaque jour avoir dans les graves circonstances actuelles, toute la maison réquisitionnée d'office.

Voudrais-tu envoyer un télégramme au reçu de cette lettre : Vonderheyden - Ferron près de Tonneins - Lot et Garonne

Je t'écris ces quelques mots en courant.

Je suis sans nouvelle de Jean depuis son entrée en Belgique.

Courage et confiance.

Tu trouveras tes deux cousines qui t'entoureront toi et les chers enfants avec toute leur affection.

Ta vieille cousine, Line

PS J'ajoute deux mots pour vous confirmer ce que j'ai chargé Line de vous dire de ma part, qu'en plus de la perspective des réfugiés, vu le nombre qui s'annonce, je conserve les dépendances pour les leur donner comme avant, mais je ne voulais pas les donner à une cousine de mon cher Jules**.

A bientôt votre réponse et mille tendresses. Denise*

* Denise Vonderheyden, née d'Adhémar, 60 ans châtelaine du Château de Ferron, veuve de Jules Vonderheiden, capitaine écuyer à Saumur, tué au combat en 1918, cousine par alliance de Lucie.

** Jules est le mari de Denise.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article