Première petite suite WE LEE "J'avais 11 ans"

Publié le par Claire (C.A.-L.)

Première petite suite WE LEE "J'avais 11 ans"

Le texte est écrit et lu par

Claire ANTOINE-LHOTE, née à Metz, il y a une soixantaine d'années. Ses études littéraires classiques et ses années d'art dramatique au Conservatoire de Metz dans la classe de Colette Allègre lui donnent à jamais la passion des textes. Elle ne cesse, devant un public ou seule devant son clavier d'ordinateur, d'interroger la langue, les mots auxquels elle se heurte frontalement, tentée par le silence, pour leur donner vie : corps, mouvement, souffle. Sa pratique poétique plutôt exploratoire est influencée par Jacques Derrida et Gilles Deleuze ainsi que par des poètes performeurs, comme Bernard Bretonnière, et Nathalie Quintane. Quand elle écrit pour le théâtre, ses saynètes, mettent en scène, les relations familiales, dans la lignée d'Albert Camus mais aussi des philosophes personnalistes.

Les aquarelles et le montage mural accompagnant le texte sont de

Caroline ANTOINE, née à Metz. Formée aux Beaux-Arts de Metz et de Nancy. Après son DNAP, centré autour du thème de la frontière comme expression de l' altérité, elle intègre l'Ecole du paysage de Versailles. Son diplôme portera sur la reconversion postindustrielle et la revalorisation des espaces de la ville de Bytom, en Pologne. Elle cartographie son rapport affectif aux lieux, là où selon elle se trouvent les réponses. Ceux dont elle s'entoure et s'inspire sont Naomie Kawase, Barthélémie Toguo, Louise Bourgeois, Pierre Alechinsky, Marguerite Duras et le philosophe urbaniste, Thierry Paquot.

Première petite suite WE LEE "J'avais 11 ans"

Publié dans divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article