Autour du genre de la fable - Déroulé du petit spectacle de décembre 2008, à l'atelier théâtre-adultes de queuleu

Publié le par Claire Antoine

Autour du genre de la fable - Déroulé du petit spectacle de décembre 2008, à l'atelier théâtre-adultes de queuleu
Le rideau s’ouvre à 5 spots rampe AVANT + spots de côté
Une dizaine de chaises disposées en désordre. 
 
Jean-Luc arrive au centre de la scène
Place au spectacle !
Tout de suite entrent Laure, Nadia et Sandrine : elles saluent.
Noir- Lumière coulisses - Retour des 4 dans  les coulisses
Voix off Claire  lecture déf de la fable
Voix off  Laure, Nadia, Sandrine Oh ! Non...On n’est pas à l’école !!!!!!
 
              Lumière pleine ( rampe avant + spots de côté)
 
Retour sur la scène de Laure, Nadia et Sandrine qui prennent place sur des chaises 
Claire entre s'avance sur le devant de la scène 
C .- Pas à l’école, pas à l’école, c’est pourtant là, en général qu’on apprend des fables. Et qui dit fable, dit LA FONTAINE. Vous allez entendre celle qui est, à mon avis ,la plus connue
 
 « Le chêne et le roseau »
 
Salut complaisant.
Nadia arrive, pousse Claire -Tu te trompes,  la plus connue, c’est celle-ci : écoutez donc… .
Sans dire le titre elle commence « La cigale et la fourmi ».
Claire  montre qu’elle est  d’accord.   Et  va s’asseoir.
Nadia  termine sa fable.
Elle salue
Laure - Il y en a une autre, encore
Sandrine  - Oui, c’est vrai
Claire - de jean ANOUILH
Laure lui donne le recueil
Nadia -  il l’a transformée, écoutez
Fable
Elle salue
Nadia dépose le recueil à côté de L
Claire fait signe à L qu’elle veut  le recueil
Laure le tend à Sandrine qui le donne à Claire  avant de présenter « Le carrosse inutile ».
Fable
Elle salue
Claire veut se  lever, mais Laure lui fait signe de se rasseoir, et elle annonce «  La mariée trop belle. »
Fable
Elle salue et retrouve sa chaise à reculons
Claire se lève et présente « Le chêne … » d’ANOUILH
Jean ANOUILH a donc écrit  lui aussi une fable qui porte le même titre que celle de LA FONTAINE.  Il l’a parodiée. C’est en quelque sorte la suite.
Fable
Elle salue
Nadia revient et d'un air solennel présente «  La cigale »  
Tous ensembleencore !!!!! 
Elle prépare son matériel, sous les yeux ébahis des autres  ( et tout en commençant à dire le texte, de façon un peu mécanique, elle va chercher une table qui se trouvait  à l'autre bout de la scène et tire deux chaises pour les installer de part et d'autre de la table)
Au moment où la fable est terminée, elle devrait avoir fini de préparer son matériel. Si ce n'est pas le cas, elle peut recommencer la fable jusqu'à ce qu'elle ait terminé. Les autres  la regardent un peu crispés et jettent un coup d'oeil vers le public en faisant des gestes d'excuse. 
Elle salue et sort. 
Sandrine  se lève immédiatement, se place là où elle le peut par rapport au décor laissé par Nadia et annonce « la baignoire ». Fable
Elle salue
Pendant que le rideau se ferme retentit une  musique instrumentale du XVIIe . C'est une fausse sortie. Derrière le rideau, installation des objets du mime qui va suivre, pris en charge par Laure, Nadia et Sandrine.
Ouverture Rideau
Mathieu entre et annonce « les deux jumeaux »
Mathieu lit. Laure, Nadia et Sandrine miment.
Court chant final. Air arrangé à partir de " c'est pas l'homme  qui prend la mer..." de Renaud
                                             Salut final
                                      FERMETURE   RIDEAU
 
 
 
 

Commenter cet article